Prendre rendez-vous en ligne

RITMO® (dérivé EMDR)

Souvent utilisé pour un traumatisme unique : accident, agression, deuil, viol, choc violent, catastrophe naturelle…, RITMO® donne également d’excellents résultats sur les blocages émotionnels, les comportements compulsifs, les peurs, le manque de confiance en soi…Cette technique permet aussi de travailler sur l’amélioration des compétences intellectuelles et sportives.

Le RITMO® est utilisé dans le cadre d’une thérapie brève; une à quelques séances s’avèrent suffisantes dans la majorité des cas.

Le praticien travaille au rythme du patient, le guidant progressivement pour rendre à nouveau visite à l’incident traumatique, et ainsi mieux le comprendre et sortir de l’impuissance.

Le RITMO® est le Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires.

Cette technique a été mise au point par Lili Ruggieri. Il s’agit d’une technique hypnotique dérivée de l’EMDR, qui s’emploie à désensibiliser l’impact émotionnel lié à différents traumatismes par des stimulations sensorielles.

En effet, le cerveau dans son fonctionnement habituel dispose des facultés nécessaires à l’intégration des informations et émotions liées à un événement. Cependant dans certains cas, l’émotion est trop forte pour être traitée, provoquant alors un stress post-traumatique.

Les personnes traumatisées ont des angoisses, revivent le trauma (flashs, cauchemars, images intrusives…), évitent certaines situations, activités, pensées ou sentiments en lien avec le trauma, ont des difficultés de concentration, un sommeil perturbé, ont du mal à contrôler leurs émotions… tout cela bien après l’évènement traumatisant ou le choc émotionnel éprouvé dans le passé.

Durant une séance de RITMO®, le praticien utilise des stimulations bilatérales visuelles, auditives ou kinesthésiques (tapotements sur les mains, les genoux…) : elles ont pour but d’activer les zones du cerveau concernées et permettent de « digérer » l’évènement traumatisant en le séparant de l’émotion ressentie.

En modifiant notre état de conscience, le RITMO® fait appel à notre capacité naturelle d’auto-guérison grâce à la plasticité de notre cerveau. Il agit sur celui-ci afin de relancer le processus de traitement de l’information liée au traumatisme, pour en modifier la perception, l’intégrer et la dépasser de sorte à donner accès à de nouvelles ressources mentales et émotionnelles.

 

Se libérer de ses traumatismes par le RITMO® à Nice :
Questions fréquentes

Quel est le principe du RITMO® ?

Quand des expériences inquiétantes se produisent, elles sont stockées dans le cerveau avec toutes les images, bruits, pensées et sentiments qui l’accompagnent au moment de l’événement. Quand une personne a été traumatisée, le cerveau semble ne pas pouvoir traiter l’expérience comme il devrait le faire normalement. Par conséquent, les pensées et les sentiments négatifs de l’événement traumatique sont « coincés/bloqués » dans le système nerveux. La détresse continue de se manifester dans le système nerveux où elle cause des perturbations dans le fonctionnement émotif de la personne.

La thérapie RITMO® fait deux choses très importantes. D’abord, elle « débloque » les mémoires et les émotions négatives stockées dans le système nerveux, puis, elle aide le cerveau à retraiter l’expérience pour qu’elle soit « digérée ».

Quels traumatismes peuvent être traités avec le RITMO® ?

Il peut s’agir d’un événement de vie unique ou répété dans le temps. 

– pour les agressions, les violences
– les abus, violences sexuels ou viol
– les accidents
– les catastrophes naturelles
– les deuils ( séparation, licenciement, maladie, décès …)

Le traumatisme dépend de la sensibilité de chacun : un événement peut être bien vécu par une personne mais perçue comme traumatique par une autre. 

La thérapie RITMO® dure combien de temps ?

La thérapie RITMO® fait partie des thérapies brèves, c’est-à-dire qui suivent un protocole et qui ont une durée définie de traitement. Cependant le nombre de séances est variable en fonction du ou des traumatismes à traiter, de l’histoire de chaque personne ainsi que de la capacité de chacun à mobiliser des ressources internes positives.

Un traitement RITMO® peut prendre quatre séances comme plusieurs mois, selon la complexité des problématiques à traiter.

Pourquoi entre les séances les patients peuvent avoir une augmentation de leurs symptômes ?

Entre les séances le cerveau retraite l’information ciblée, et il est possible d’observer l’apparition ou l’augmentation des symptômes. Il est important de les noter, et de trouver avec le thérapeute les outils pour aider à les réduire.

Oublie-t-on son traumatisme ?

Lors de la thérapie RITMO®, on n’oublie pas ce qu’il s’est passé, on remet le souvenir dans la trame de notre histoire. Pour certains, l’image du souvenir devient « floue », pour d’autres elle est en « noir et blanc », ou encore intacte visuellement. Chacun réagit différemment, mais tous ont un point commun : la diminution voire la suppression de l’impact émotionnel lié au souvenir, ainsi que des troubles associés.

Pourquoi différencier RITMO® et EMDR ?

La thérapie RITMO® (Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Oculaires) découle de la psychothérapie EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) qui a été découverte et développée à la fin des années 80 par Francine Shapiro, une psychologue américaine.

Le principe du RITMO®, comme celui de l’EMDR, consiste à mobiliser un mécanisme naturellement présent dans le cerveau qui permet le retraitement de l’information traumatisante par des stimulis tels que les mouvements oculaires.

Le RITMO® est un outil qui tire partie à la fois de la technique EMDR et de la pratique de l’hypnose. Au-delà de désensibiliser le souvenir, l’inconscient travaille à générer des apprentissages positifs.

Si on n’a pas vécu d’évènement traumatique, peut-on se diriger vers une thérapie RITMO® ?

Oui, le RITMO® étant une approche thérapeutique qui permet de retraiter tout évènement passé non « digéré ». Ainsi lorsque la souffrance est forte, chronique, handicapante pour la vie quotidienne, le RITMO® permet d’en traiter la source.

Ce peut être par exemple pour des troubles du sommeil, des crises d’angoisse, lorsque l’on éprouve de la difficulté à faire confiance aux autres, ou encore lorsque l’on souffre d’une faible estime de soi ou d’une mauvaise image de soi, que l’on se sente coupable de façon inappropriée, ou que l’on « surréagisse » par des crises de colères intenses et irrationnelles….

Combien de temps dure une séance de RITMO®?

Une séance dure entre 40 minutes et une heure.

Peut-on prendre des médicaments lors d’une thérapie RITMO® ?

Le travail psychique peut s’accompagner d’une aide médicamenteuse encadrée par un médecin traitant ou un(e) psychiatre afin de diminuer par exemple les symptômes dépressifs ou anxieux.

Comment se déroule une séance de RITMO®?

Après une première séquence de préparation, quelques séances instaurent une relation de confiance. Les événements douloureux à traiter sont identifiés. Le processus RITMO® consiste ensuite à proposer à la personne de se concentrer sur l’événement perturbant, ses souvenirs sensoriels associés (image, son, odeur, sensation physique) et ses pensées et ressentis actuels. Le praticien procède à des séries de stimulations bilatérales alternées par des mouvements oculaires, des stimulations tactiles ou des bips sonores. Entre chaque série, il demande à la personne de verbaliser ce qu’il ressent et lui vient à l’esprit. Le souvenir ne disparaît pas mais au peu à peu les émotions négatives sont neutralisées afin que l’événement puisse être relié à une pensée plus positive.